en 2021

Vendredi 18 juin et samedi 19 juin 2021

Être là, la moindre des choses

Après des journées 2020 qui se sont dérobées à nous, c’est la question «  être là »  que nous avons voulu maintenir au premier plan cette année, et ce avec d’autant plus de nécessité que nos entours se sont détériorés, et que nos intériorités sont malmenées. 

Dans le travail de soin et d’accompagnement, il a toujours été difficile de faire reconnaître cette part du travail qui échappe à la prescription, parce qu’elle constitue la part invisible du soin, « la moindre des choses », comme aurait dit Oury, posant la question « combien vaut un sourire ?″ ». Cette part est la sous-jacence sans laquelle rien d’humain n’est vraiment présent dans ce qu’on fait avec l’autre. Moindre des choses, petits riens du soin  écrasés par la violence bureaucratique et scientiste, et à nourrir pourtant sans cesse de ce qui nous est le plus intime. 

Alors, « Qu’est ce que je fous là? ». Cette question à entrées multiples est inaugurale, fondatrice, et chacun, chacune, l’a sans doute rencontrée et traversée à sa manière à un moment ou à un autre de son travail. Elle se pose de façon aiguë en ces temps de crise, temps où la peur de l’effondrement (Winnicott) est palpable, et les résonances de « vécu de la fin du monde » (Tosquelles) se rappellent à nous. Si l’on pense sérieusement, concrètement, à ce vécu de fin du monde, alors « être là », c’est à la fois affirmer l’existence du monde autour de nous et notre appartenance commune à ce monde-là. Cette « commune présence » (René Char), c’est ce que le patient a perdu, et c’est ce à quoi nous devons le raccrocher par notre capacité à être présent, à être là où ça se passe. Comment construire cette présence au monde lorsque notre propre monde perd ses contours ?

Si l’« être-là » est pensé comme présence, alors pour les soignants et les accompagnants, « être là », c’est assurer ce fond paysagé duquel se dégage non pas quelqu’un en particulier, mais le mouvement même d’apparaître de l’ « être là », l’advenir en lui-même. La montée des attitudes défensives et surmoïques de nombreux soignants à l’égard des patients va avec l’intensification de l’enfermement, des hospitalisations sous contrainte, de la contention. Comment pouvons-nous continuer à être là lorsque les conditions minimales ne sont pas réunies pour pouvoir affirmer dans la plus grande simplicité notre appartenance commune à une humanité fragile dont la protection ne va pas de soi ? 

Nous ne savons pas comment nos rapports, nos liens sont et seront transformés par la crise actuelle, mais plus que jamais la question vitale se pose : « être là ».  Il y a donc à créer et à construire ensemble.

• atelier 1 : Qu’est-ce que je fous là ?

• atelier 2 : Être là, s’y tenir

• atelier 3 : Être là, enfermés

• atelier 4 : Être là, ensemble

Pour tous renseignements veuillez contacter Solange Gaillard, secrétariat de l’association culturelle les mardis et jeudis de 9 h à 12 h, tél. 04 66 42 55 55 – assoculturelle@chft.fr

5 comments on “en 2021
  1. pauline dit :

    Et pourquoi pas se retrouver en septembre si c’est possible?

    • fabriquasite dit :

      Bonjour ,

      Nous vous remercions chaleureusement de votre message.
      Les journées en tant que telles seront reportées en 2021.
      Le collectif rencontres et l’association culturelle du personnel
      sont en train d’essayer d’organiser « une journée particulière »
      dans le courant de l’automne à St Alban.
      Vous retrouverez toutes les informations sur le site
      dès que nous aurons finalisé son organisation.

      Bien cordialement,
      Pour l’association culturelle et le collectif,
      Céline Vidal Pascual

      • Jourdan dit :

        Heureuse de cette idée d’une journée exceptionnelle à l’automne et de se retrouver l’année prochaine.
        À bientôt pour penser ensemble.
        Camille Jourdan

  2. Rachel GRASLAND dit :

    Bonjour nous venons vers vous pour prendre de vos nouvelles et savoir si la journée sera maintenue. Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante ac13.landerneau@yahoo.fr
    A bientôt
    L’association culturelle du personnel du secteur 13 de psychiatrie générale du Finistère

    • fabriquasite dit :

      Mireille vient de vous envoyer une réponse :
      « Mais oui l’association culturelle de Saint Alban va décliner les Rencontres sur le thème de « l’être là » question que nous avions hélas été empêchés de mettre au travail l’année dernière et qui avait suscité un grand nombre de demandes d’interventions de la part des équipes.
      Nous sommes en fin de rédaction du programme qui devrait nous rassembler les 18 et 19 juin prochain.
      Nous accueillerons aussi l’AG de la Fédération des associations culturelle le jeudi 17 de 16h30 à 18h.
      Au plaisir de vous compter parmi nous, si le ciel ne nous tombe pas sur la tête!
      Avec toutes les amitiés de l’association culturelle.
      Mireille »

      Mais pour toutes les questions pratiques, il vaut mieux contacter directement par courriel l’association culturelle : assoculturelle@chft.fr.
      ÉBt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s